Cellules Úpidermo´des malignes dans un Úchantillon d'expectoration chez un malade du cancer du poumon. Un simple frottis permet au pathologiste de poser un diagnostic