Fondation MEDIC

www.fondation-medic.ch

Actualités

18.09.2016
Scanner de lames pour le Népal

Fondation MEDIC a donné un scanner de lames histologiques à l'Hôpital Patan au Népal. Avec cet instrument des lames histologiques peuvent être digitalisées, ce qui permettra de les envoyer pour une deuxième lecture partout dans le monde. Ceci aura un effet très positif sur la qualité des diagnostics. L'équipement pourra également être utilisé pour l'enseignement pré- et postgrade.

18.09.2016
Nouvelle classification du cancer colorectal

Une nouvelle classification consensuelle moléculaire du cancer colorectal a été proposée. Cinq sous-types ont été décrites par un consortium de chercheurs, dont une est subventionné par la fondation MEDIC. La nouvelle classification est basée sur des patterns d'expression de gènes, définissant des voies de signalisation spécifiques qui pourront être ciblées par des nouvelles approches thérapeutiques. Elle promet des nouvelles approches thérapeutiques ciblées pour ce cancer très fréquent (Guinney J et al. The consensus molecular subtypes of colorectal cancer. Nat.Med.2015;21:1350-6).

18.09.2016
Centre de recherche translationnelle en onco-hématologie

Dans le domaine de l’oncologie, les formidables avancées concernant la compréhension des mécanismes fondamentaux des sciences de la vie ne se sont pas traduites aussi rapidement que souhaité en améliorations thérapeutiques. C’est l’objet de la recherche translationnelle que de créer un pont entre les connaissances de base et la recherche clinique. Dans le domaine spécifique de l’onco-hématologie, un partenariat public-privé réunissant la Faculté de médecine, les HUG et un consortium de fondations privées autour du Professeur Pierre-Yves Dietrich a permis de lancer, à Genève, le centre de recherche translationnelle en onco-hématologie (https://www.unige.ch/medecine/fr/organisation/fundraising/grandsprojets). Ce centre doit jouer un rôle fondamental d’accélérateur pour améliorer la prise en charge de ces maladies, dont la fréquence dans la population s’accroît régulièrement. L’objectif, à terme, est de créer des liens au niveau romand pour garantir à tous les patients une prise en charge de pointe adaptée aux spécificités de leur maladie.

28.07.2016
Journées MEDIC 2016

Les dates pour les journées MEDIC 2016 ont été fixées pour le 21 et 22 novembre. Il y aura des présentations l'après-midi du nov. 21 suivi par le dîner habituel. Le 22 nov. sera entièrement dédiées aux présentations. Le programme se termine vers 18.00. Le lieu de rencontre est (comme d'habitude!) l'Hôtel de la Paix à Lausanne. Faites en sorte que votre groupe est bien représenté. Un programme détaillé et un formulaire d'enregistrement suivront bientôt.

14.09.2015
Journées MEDIC 2015

Les journées MEDIC auront lieu le jeudi 5 et le vendredi 6 novembre 2015. Il y aura des conférences à partir de 13h00 le 5 nov., suivies de l'habituel dîner. Le 6 nov. les conférences continuent toute la journée pour terminer vers 18h00. La réunion aura comme d'habitude lieu à l'Hôtel de la Paix à Lausanne. Assurez-vous que votre groupe soit bien représenté! Le programme détaillé en un formulaire d'enregistrement suivront bientôt.

05.12.2014
Une nouvelle analyse des données moléculaires pourrait changer radicalement la systématique de la classification des cancers

Depuis plus de 150 ans on a classifié les cancers selon l'organe ou le tissu d'origine. Une publication récente, basée sur une analyse intégrante des données génomiques de 3500 cancers de 12 différents types, met en évidence que sur le plan moléculaire ces cancers se regroupent dans 11 nouvelles sous-types. Cinq de ces sous-types coïncident avec la classification actuelle tandis que les six autres se regroupent dans 6 nouveaux sous-groupes moléculaires. La question se pose si l'ère d'une nouvelle classification tumorale, principalement moléculaire, s'annonce.

Hoadley KA et al.Multiplatform analysis of 12 cancer types reveals molecular classification within and across tissues of origin. Cell 2014;158:929-44. doi: 10.1016/j.cell.2014.06.049.

15.07.2014
Journées MEDIC 2014

Les journées MEDIC auront lieu le jeudi 13 et le vendredi 14 novembre 2014. Il y aura des conférences à partir de 13h00 le 13 nov., suivies de l'habituel dîner. Le 14 nov. les conférences continuent toute la journée pour terminer vers 18h00. La réunion aura lieu à l'Hôtel de la Paix à Lausanne.

24.04.2014
Le 6ième tome dans la 4ième édition de la classification OMS des Tumeurs Humains, dédié aux Tumeurs des Organes Reproductifs Féminins, a été publié.

La classification OMS des Tumeurs des Organes Reproductifs Féminins est le sixième tome dans la 4ième édition de la série OMS sur la typisation histologique et génétique des tumeurs humains. Ce livre écrit par des autorités reconnus présente une référence concise aux pathologistes et oncologues et servira comme guide dans le développement des études translationnelles ciblant le pronostic et la réponse thérapeutique.

24.04.2014
Prix MEDIC 2014

MEDIC lance son appel d'offres pour le prix MEDIC 2014. Ce prix, destiné à un jeune chercheur-clinicien pour le démarrage d'un nouveau groupe de recherche, s'élève à CHF 100'000,- par an pour deux années consécutives. Le lauréat bénéficiera d'une grande liberté dans l'utilisation de la somme allouée. Les candidatures seront jugées par un jury composé de chercheurs ayant une renommée internationale dans le domaine de la recherche sur le cancer. Plus de détails sont à disposition sur ce site sous Prix MEDIC.

07.08.2013
Pourquoi les rats-taupes nus sont résistants au cancer

Les souris mais également les rats sont fréquemment utilisés pour le modelage du cancer in-vivo. Ces animaux ont une durée de vie de 3-4 ans et développent fréquemment des cancers, ce qui en fait des modèles idéaux pour le cancer chez l'homme. Les rats-taupes nus ont une longévité de 30 ans mais étonnamment ne développent pas de cancers. La raison a été récemment élucidée (doi:10.1038/nature12234). La réponse clarifie des aspects récents de la biologie du cancer et ouvre des nouvelles options thérapeutiques.
Les études ont mis en évidence que les fibroblastes dans la peau des rats-taupes nus secrètent des molécules de l'hyaluronan muté de très haut poids moléculaire. Cet hyaluronan est moins efficacement dégradé par les enzymes qui le dégradent normalement. Cet hyaluronan modifié interfère par la suite avec le rôle du CD44 dans le développement du cancer. Les chercheurs considèrent que l'accumulation de l'hyaluronan dans la peau confère à la peau l'élasticité nécessaire à ces animaux de vivre dans leurs tunnels sous-terrains. Ce trait a permis par la suite également la longévité et la résistance au cancer.

08.05.2013
WHO Classification of Tumours of Soft Tissue and Bone

The 6th volume of the Series WHO Classification of Human Tumours, dedicated to tumours of bone and soft tissues, has been published.
Understanding of the biology of mesenchymal stem cells and their differentiation pathways is advancing rapidly and underpins new insight in the development of tumours of bone and soft tissues. In this 5th edition, which was published under responsibility of the IARC with MEDIC support, these new concepts have been included. Defining ‘benign’ and ‘malignant’ has been rather difficult for a variety of bone and soft tissue lesions. In this volume this dichotomous approach has been refined, resulting in a four-tiered classification of tumour behavior. In addition, new entities have been defined.

08.05.2013
New colorectal cancer classifications around the corner?

Colon cancer is biologically and clinically heterogeneous. Some patients will relapse after initial surgical treatment, others will not. Of those that relapse, some will respond to treatment, others will have a treatment resistant tumour. Present classifications are incapable of predicting with a reasonable level of precision what will be the course of a particular tumour. Major steps have been set towards more detailed definition of colorectal cancer subtypes using molecular tools. In the April issue of Nature Medicine groups from Amsterdam (doi :10.1038/nm.3174) and Lausanne (doi :10.1038/nm.3175) propose new colorectal cancer subtypes based upon patterns of gene expression. These subtypes behave differently in terms of pathways involved and survival and ultimately will allow the development of new clinically significant colorectal cancer classifications. A MEDIC supported group has a paper in press adding important new information to this field.
The new classifications only partially overlap. What lies ahead is to pool the available data, add biological insight as well as essential clinical data, notably regarding patient outcome, and develop in a collaborative effort clinically applicable tools for improved patient management. In addition, new therapeutic targets along with companion diagnostics might be developed.

15.11.2012
Screening Platform for Clinical Trials in Advanced Colorectal Cancer (SPECTAcolor)

The European Organization for Research and Treatment of Cancer (EORTC) has taken the initiative to set up a new screening platform for patients with advanced colon cancer. Tissue samples of patients from all over Europe will be centrally collected and subjected to molecular tests to define in detail which molecular abnormalities characterize their cancer. Based upon such molecular profiling, patients will receive new forms of targeted treatment. The aim of this screening platform (which has been designated as SPECTAcolor) is to determine which molecular biomarkers predict to which drugs a pareticular cancers responds. Sais Sabine Tejpar, one of the principal investigators of SPECTAcolor: “The aim is to try to move things forward for patients with advanced colorectal cancer by systematically screening for the biomarkers we know to be relevant for ongoing trials or soon to be opened trials. It’s a bit like a matchmaking service linking patients up to clinical trials according to individual molecular profiles. We want to enable more patients to get to the clinical trials that are directly relevant to the characteristics of their cancers.”

Read more: www.eortc.org

15.11.2012
A megafund for drug development?

A recent paper in Nature Biotechnology proposes an innovative approach towards the financing of new drugs for cancer and other diseases that might solve the problem of the (unbearably) high risk of bringing a new drug from the development pipeline to the clinics.

As overall 90% of new compounds fail, investors steer away from this type of high risk investment. Stein and coauthors, Jose-Maria Fernandez and Andrew Lo, at MIT suggest that with the creation of a megafund, by pooling dozens or even hundreds of new drug ventures into a single investment fund that would amount to billions of US$ might generate enough profit to offset losses incurred by the majority that fail. Simulations with a hypothetical cancer drug megafund, described in an article in the October issue of Nature Biotechnology , suggest that such an approach would limit the risks and increase the likelihood of profit. The authors suggest that the numerous compounds that are waiting for funding could lead to an increase in the number of approvals for new drugs.

24.09.2012
The 5th volume in the 4th Edition of the Series WHO Classification of Human Tumours, dedicated to tumours of the Breast, has been published

This important document will constitute the basis for classification of neoplastic lesions of the breast worldwide. The series is published by the International Agency for the Fight against Cancer (IARC) in Lyon, with financial support from the MEDIC Foundation.

17.09.2012
Non-invasive molecular diagnostics are reshaping many fields of medicine.

Testing for fetal trisomy 21, based on a blood sample from the pregnant woman, has now become available in Switzerland (Nature Medicine DOI: 10.1038/nm.2312). Testing for possible response to drugs specifically targeting late stage colon cancer, based upon a blood sample, is also being introduced (Nature DOI:10.1038/Nature11156; Nature DOI:10.1038/Nature 11219).

10.09.2012
New driver genes found in breast cancer.

Whole genome sequencing of 100 breast cancer has revealed that our understanding of the molecular pathogenesis of breast cancer was incomplete. About 10 new cancer genes were identified. Moreover, breast cancers appear to have very heterogeneous genomes. Christos Sotiriou, member of our MEDIC consortium, is one of the authors of this landmark paper. Discover the paper at: www.nature.com